Skip links

Les 6 meilleures raisons pour migrer vers le “cloud”

Traduction de l’article Top 6 reasons to move to the cloud écrit par Michel Kassab, Consultant sénior chez SOLJIT

Au cours des dernières années, des expressions « nuage informatique » ou encore « SaaS » et migrer vers le « cloud », sont devenues des expressions populaires dans le monde des affaires.

Tout d’abord : qu’est-ce que le nuage informatique?

Il s’agit en fait de louer des serveurs sur Internet à des coûts moindres que l’installation sur place.

Qu’est-ce qu’un SaaS?

L’acronyme résume l’expression « Software as a Service », traduite comme « logiciel en tant que service. » Cela permet aux clients d’avoir accès à des applications logicielles sur Internet. Ces applications sont hébergées dans le cloud et peuvent être utilisées pour un large éventail de tâches, tant par les personnes privées que par les organisations qui louent un logiciel et la plateforme pour l’utiliser plutôt que d’en faire l’achat et l’installation locale. Qu’est-ce qu’ont de si attrayant les modèles d’affaires de ces nouvelles technologies?

1. Économiser

Les compagnies d’infos nuagiques ont compris ce qu’était l’économie d’échelle. Amazon AWS ou Microsoft Azure, par exemple, ont des millions d’abonnés. Ils partagent la capacité informatique, la puissance de leur réseau, entre tous ces abonnés, ce qui leur permet de réduire le coût total de propriété de ces technologies. Ainsi, plutôt que d’acheter et d’installer des serveurs locaux puissants capables de gérer les demandes en CPU et RAM de leur logiciel, les clients paient un frais mensuel pour pouvoir opérer ce logiciel à partir d’une plateforme cloud qui rassemblent de multiples locataires. La puissance informatique est ainsi partagée entre tous les usagers.

2. Meilleur retour sur l’investissement

Au lieu de payer beaucoup de dollars pour un serveur puissant qui sera utilisé à 10-20% de sa capacité, des frais mensuels pour le service nuagique sont déboursés. Ses configurations peuvent aussi être facilement modifiées lorsque les besoins de l’entreprise changent. Ce faisant, vous ne risquez pas non plus de vous retrouver avec des serveurs obsolètes qui demanderont tôt ou tard des investissements importants.

3. Des mises à jour harmonieuses et l’accès à de nouvelles fonctions

Dans le modèle SaaS, les mises à jour du logiciel sont prises en charge par le vendeur. Un service comme Salesforce®, par exemple, compte, chaque année, trois mises à niveau majeures ainsi que plusieurs petites mises à jour. Chacune d’entre elles comportent de nouvelles fonctionnalités et sont intégrées sans interruption pour les usagers en plus d’être gratuites.

Nul besoin de planifier la mise à jour ou de la remettre à plus tard vu des besoins urgents de vos opérations d’affaires (ex. : la fin de trimestre). Très souvent, les mises à jour d’un logiciel installé localement sont reportées continuellement par les usagers et ils se retrouvent souvent à utiliser une version du logiciel datant d’il y a 5 ans.

Parce qu’elles sont trop chères, trop risquées ou encore parce que le personnel informatique n’est pas disponible, ces mises à jour sont souvent relayées dans une liste de choses à faire non prioritaires. Avec le modèle SaaS, tout le mal de tête cause par les mises à jour peut être évité.

4. Une meilleure intégration, une intégration plus facile

Souhaitez-vous que votre ERP (Enterprise Ressource Planning ou Progiciel de gestion intégré) soit connecté à votre CRM qui est connecté au logiciel de comptabilité? Avec l’installation locale, c’est presque impossible. Alors qu’avec un modèle SaaS, la plupart des logiciels populaires peuvent être facilement intégrés et peuvent communiquer sans aucune configuration de réseau, ce qui permet une intégration transparente avec toutes vos suites de logiciels d’entreprise.

5. Question de sécurité

Pendant longtemps, les raisons principales qui démotivaient l’usage de l’informatique nuagique étaient la peur de mettre ses données d’entreprises sur Internet. Or, comme les configurations des logiciels locaux sont rarement mises à jour à temps, les filtres de sécurité à l’intérieur de l’entreprise ne sont jamais configurés de façon optimale, ce qui entraîne un risque de sécurité notable. Avec les technologies nuagiques, une petite armée de spécialistes de la sécurité s’assure que tous les correctifs sont appliqués à temps, que tous les filtres informatiques soient sécurisés et que les mesures de sécurité récentes soient appliquées. Nous sommes loin du simple scanner ou filtre antivirus, comme c’est souvent le cas avec l’installation locale.

6. Accès en tout temps, peu importe où :

Pour l’usager final, cet avantage du cloud et du SaaS est sans doute le plus attrayant. Imaginez la lecture des courriels avant l’arrivée des téléphones intelligents. Nous devions nous connecter via nos ordinateurs à l’aide d’un réseau virtuel privé (VPN en anglais), puis lire et répondre à ces courriels. Un processus qui prenait 10-15 minutes, prend aujourd’hui quelques secondes sur un téléphone intelligent. Nous pouvons lire nos courriels peu importe où nous nous situons sur le globe.

Imaginez que vous avez ce pouvoir avec votre CRM (gestionnaire de relation client) ou votre ERP (progiciel de gestion intégré) et ce, que vous soyez en rencontre avec un client, à l’aéroport, ou juste avant d’aller diner avec des amis. Vous avez ainsi accès à tout votre inventaire, à l’information sur vos clients et tout dossier en cours au bout de vos doigts, sur votre téléphone ou votre tablette.

Il y a plusieurs autres raisons de faire appel au SaaS et au cloud pour les besoins de votre entreprise. Informez-vous et contactez des professionnels en la matière.

Join the Discussion

Return to top of page